Notre mariage d’hiver, le 7 décembre 2019

Notre mariage d’hiver, le 7 décembre 2019

On se retrouve aujourd’hui pour mon deuxième article sur notre mariage d’hiver, le 7 décembre 2019. Je vous ai déjà parlé dans le premier billet, de nos préparatifs, le samedi matin, et de nos tenues de mariage. Parlons maintenant un petit peu de notre lieu de mariage. Julian, mon mari, est originaire de Grenoble, alors quand nous avons décidé d’un mariage en hiver, à la montagne, il était évident pour nous que ça serait dans la région. Nous avons d’abord regardé les chalets en altitude, voire en station, mais, même si l’idée était chouette, pour des raisons assez évidentes, ce n’était pas forcément l’idéal en termes de logistique. Et puis, nous sommes tombés sur la Grange aux Fées, et avant même de la visiter, je savais que ça allait coller. Après ce premier repérage en ligne, nous sommes donc descendus un week-end à Grenoble pour faire quelques visites de lieux, dont celui-ci. Et ça a été le coup de cœur : une ancienne grange typique du Vercors, entièrement rénovée, de la hauteur sous plafond, des belles poutres, de la pierre apparente, un joli parquet au sol, et de grandes baies vitrées avec vue sur la montagne et les sapins. Il n’y avait plus aucun doute à avoir, nous avions trouvé notre lieu. Quel soulagement!

Concernant la décoration, nous avons choisi de faire quelque chose de simple, la salle étant déjà très belle : un grand sapin, des guirlandes lumineuses au plafond, et de jolis petits détails sur les tables. Nous nous étions amusés à bomber des bouteilles de vin en doré et à créer des fanions avec des mikados géants bombés en dorés eux aussi et du papier kraft pour écrire le nom des différentes tables. Nous avions aussi ajouté des bougies sur des petits disques dorés, des pommes de pins, des rondins de bois et au centre de la table, un joli bouquet de fleurs. Et en guise de plan de table, un grand panneau directionnel crée avec amour par mon beau-père, avec les noms des différentes tables (des noms de massifs ou de sommets de la région), sur lequel nous avions épinglé les noms de tous nos invités (vous verrez une photo un peu plus bas). La salle était très jolie de jour, exactement comme nous l’avions imaginé, et il faut avouer qu’elle était encore plus magique une fois la nuit tombée !

Et pour gâter nos invités, nous avions choisi de faire et de mettre à chaque place des petits kits pour chocolat chaud, dans des tubes à essais que l’on a trouvé chez Zodio, remplis de chocolat en poudre et de mini marshmallows. Une petite attention parfaitement dans le thème, et de saison ! Et pour ceux qui dormaient sur place, nous avions glissé un petit savon personnalisé sur leur lit, réalisation d’une productrice de maraîchage biologique, Chloé Delétang, à Ménétréol sous Sancerre (juste à côté de la maison de campagne de mon papa, où nous avions fait notre week-end entre témoins pour ceux qui se rappellent). En plus de son activité de maraichère, Chloé fabrique des petits savons, saponifiés à froid, 100% naturel, réalisés avec un mélange d’huiles, de jus de légume, d’argiles et d’huiles essentielles. Ils sentent très bon, sont très agréables, nos invités étaient ravis et j’étais heureuse de la soutenir !

Il est maintenant à peu près 14 heures 30, on vient de terminer les photos de couple, et celles avec nos familles et amis proches. C’est l’heure de se diriger vers l’Eglise de Méaudre, là où nos invités nous attendent pour la cérémonie. Je vous avoue qu’à ce moment-là, dans la voiture, je ne faisais pas la fière. J’ai commencé à avoir la boule au ventre. Mais une fois la porte de l’Eglise passée, et les premiers regards bienveillants et plein d’amour croisés, ça allait beaucoup mieux. La traversée de l’Eglise au bras de mon papa pour retrouver Julian est passée très vite, et pour autant était chargée d’émotions. J’avais l’impression d’être sur un nuage, et de ne plus rien contrôler. C’est assez indescriptible ce que j’ai ressenti et vécu à ce moment-là. Mais une seule chose est sûre, c’était fort, très fort ! La cérémonie s’est ensuite très bien passée, nous avons beaucoup ri, la pression est retombée, et nous nous sommes dit oui, pour la deuxième fois, les yeux dans les yeux, émus et amoureux comme jamais.

Nous sommes ensuite retournés, d’abord dans un premier chalet où nous avons fait le vin d’honneur, avec un coucher de soleil sur les montagnes et un brasero à l’extérieur pour se réchauffer, puis à la Grange aux Fées pour le dîner et la soirée. Tout s’est (presque) déroulé parfaitement, le dîner était excellent, et il y avait une super ambiance du début à la fin. Je n’arriverais sûrement pas à trouver les mots pour décrire tout ce qui s’est passé, ces discours touchants, ou rigolos, cette danse parfaite de mes copines, ce changement de robe juste avant le dessert, cette première danse pour laquelle nous avions pris 10h de cours, cette effervescence sur la piste de danse, et puis surtout tout ce shot d’amour que nous avons reçu. Alors, je vous laisse avec quelques photos, et vous retrouve très vite pour un dernier article sur notre mariage où je vous parlerais de nos conseils, de nos regrets, de nos meilleurs moments, de ce qu’on ferait différemment, … A très vite et vive l’amour !

8
Suivre:
Partager:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.


Vous recherchiez quelque chose?